Depuis avril nous avons bien avancé mon kayak et moi. 

Après avoir tenté de construire une étuve pour cintrer les couples que je prévoyais de réaliser en frène j'ai finalement fait plus simple ... J'ai transformé le frène en PVC! C'est un peu plus mou que le bois mais ça se travaille tranquillement et sans étuve.

IMG_26032016_135505_HDR

P5234658

 

Une fois la carcasse finie j'ai installé le plancher du "cokpit" constitué de petites lattes de sapin ligaturées côte à côte sur les couples en PVC. Les lattes courent de la position des pieds jusqu'à 1 ml derrière le dossier du trou d'homme. Il sera possible ainsi d'entreposer là quelques sacs de provisions ou accessoires. 

P5284669

 

Je réalise l'hiloire du trou d'homme en mixant un plat PVC et une latte de sapin que je cintre à froid. Les deux couronnes sont cousues ensembles sur toute leur circonférence. Avant l'entoilage je mets en place quelques blocs de polystyrène (environ 6 litres à l'avant et à l'arrière. 

P9295382

P9295378

 

J'installe aussi un siège sur le plancher du trou d'homme. Ce siège est doté d'un dossier qui augmente sensiblement la surface de contact entre le dos du nageur et la traverse du maître bau. L'assise est prévue réglable pour un confort optimum. A voir à l'usage...

P9175288

 

En matière de traitement, j'ai utilisé des bois de charpente (pour les longueurs) qui sont traités anti-fongique, et des bois simplement étuvés pour les traverses et pièces courtes.  Je les ai tous badigeonnés d'un mélange d'huile de lin et essence de thérébentine. Le siège est peint pour l'assise et vernis pour le dossier afin d'avoir des surfaces stables. Le bois craint l'humidité mais pas l'eau et encore moins le sel.

Maintenant je termine avec la couture de la peau sur cette ossature, et là c'est un travail que je ne maîtrise pas du tout!... Il va falloir réfléchir profondément au sujet avant de saboter 9m² de toile polyester.

P9305392

 

Je reviens vous raconter ça bientôt...